Comment construire un abri de survie en cas de tempête en camping ?

Vous vous êtes déjà demandé comment faire face à une situation d’urgence en pleine nature ? Vous aimez partir à l’aventure en camping ou en randonnée, mais vous craignez les caprices de la météo ? Ne vous inquiétez pas, nous avons ce qu’il vous faut. Cet article va vous apprendre comment construire un abri de survie pour vous protéger en cas de tempête lors de vos sorties en plein air. C’est le moment de prendre des notes, car cette information pourrait bien vous sauver la vie un jour.

1. Choisir l’emplacement

Avant même de penser à construire un abri de survie, il est crucial de choisir un bon emplacement. Il faut qu’il soit à l’abri du vent et des écoulements d’eau provenant des hauteurs en cas de pluie. Évitez aussi les zones à proximité des falaises ou des arbres morts qui pourraient tomber.

2. Préparation du matériel

Pour vous préparer à toute éventualité, il est judicieux d’emporter avec vous un kit de survie lors de vos excursions. Ce kit pourrait contenir une bâche ou un tarp, un sac pour transporter votre matériel, un couteau à lame fixe, une couverture de survie et des cordes. Si vous n’avez pas de kit, ne vous en faites pas. La nature regorge de ressources que vous pouvez utiliser pour construire votre abri.

3. Construire l’abri de survie

Après avoir choisi l’emplacement et préparé vos outils, vous pouvez commencer à construire votre abri. Si vous avez une bâche ou un tarp, utilisez-les comme toile pour votre abri. Vous pouvez les fixer à des arbres ou à des piquets en bois que vous avez fabriqués. Si vous n’avez pas de bâche, vous pouvez construire un abri avec des branches et des feuilles. Il est préférable de faire un abri qui est juste assez grand pour que vous puissiez vous y allonger confortablement. Un abri plus petit est plus facile à chauffer.

4. Isoler l’abri

Une fois votre abri construit, il est important de l’isoler pour vous protéger du froid du sol. Pour ce faire, vous pouvez utiliser des branches de sapin, des feuilles ou de la mousse que vous placerez sur le sol de votre abri. Si vous avez une couverture de survie, vous pouvez la placer sur le sol avant de mettre votre isolation.

5. Sécuriser l’abri

Enfin, assurez-vous que votre abri est bien sécurisé pour résister aux intempéries. Vérifiez que votre toile ou votre bâche est bien fixée et que votre abri est stable. N’oubliez pas d’ajouter un moyen de fermer l’entrée de votre abri pour vous protéger du vent et de la pluie.

En suivant ces étapes, vous devriez être en mesure de construire un abri de survie qui vous protègera en cas de tempête lors de vos sorties en camping. Bien sûr, la pratique rend parfait, alors n’hésitez pas à vous entraîner à construire des abris lors de vos sorties en plein air. Plus vous vous exercez, plus vous serez préparé en cas de besoin. Et n’oubliez pas, la survie en pleine nature est autant une question de préparation que d’adaptation.

6. Utilisation et entretien de l’abri de survie

Une fois votre abri de survie érigé, vous devez savoir comment l’utiliser et l’entretenir efficacement pour maximiser la protection qu’il offre. D’abord, gardez à l’esprit que le but principal de votre abri est de vous protéger contre les éléments. Par conséquent, utilisez le sac de couchage pour rester au chaud et pour augmenter l’isolation thermique. La couverture de survie peut également aider à refléter la chaleur corporelle.

De plus, l’entretien de l’abri est aussi important que sa construction. Assurez-vous de vérifier régulièrement l’intégrité de votre abri et de le réparer si nécessaire. Par exemple, si vous utilisez une bâche ou une toile, vérifiez qu’elle est bien tendue et fixée solidement. De même, si vous utilisez des branches et des feuilles, assurez-vous qu’elles sont bien entrelacées pour éviter les fuites d’eau ou d’air.

Enfin, respectez votre environnement. Ne laissez pas de déchets derrière vous et essayez de minimiser votre impact sur la nature autant que possible. Même si vous êtes dans une situation d’urgence, cela ne justifie pas de compromettre l’écosystème environnant.

7. Kits d’abri de survie prêts à l’emploi

Si vous préférez avoir un abri de survie déjà conçu et prêt à être déployé en cas de besoin, il existe plusieurs options disponibles sur le marché. Ces kits d’abri contiennent tout ce dont vous aurez besoin pour vous protéger des intempéries, y compris une tente d’abri, une couverture de survie, un sac de couchage et même parfois des outils de premiers secours.

Parmi les marques populaires, Origin Outdoors et Lifesystems proposent des kits d’abri de survie de haute qualité. Le prix de référence de ces kits varie en fonction de la marque et des éléments inclus, mais vous pouvez généralement vous attendre à payer entre 50 et 200 euros. Une autre option est le kit de survie compact Highlander, qui comprend un sac d’enduction qui peut être inséré dans votre sac à dos, pour une solution encore plus compacte et facile à transporter.

Il est à noter qu’en cas d’urgence, même le meilleur des abris de survie ne remplacera jamais l’aide professionnelle. Assurez-vous donc toujours d’avoir un moyen de contacter les services de secours.

Conclusion

La construction d’un abri de survie en cas de tempête lors d’un camping est une compétence précieuse qui peut faire la différence entre une situation d’urgence gérable et une situation potentiellement fatale. Que vous choisissiez de construire votre propre abri à partir des ressources disponibles dans la nature, ou que vous optiez pour un kit d’abri de survie préfabriqué, l’important est de vous préparer et de vous exercer avant de vous retrouver dans une situation réelle.

Rappelez-vous, la préparation est la clé de la survie en cas d’urgence. Alors, la prochaine fois que vous planifiez une sortie en plein air, n’oubliez pas d’inclure un temps pour vous pratiquer à construire un abri de survie. Vous serez sans doute surpris de voir à quel point cette compétence peut vous être utile en cas de besoin.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés